Nous rejoindre 

hand-3035665_1920.jpg

Devenir bénévole

Ceux que l’on appelle les « bénévoles », parce qu’ils ne sont pas rétribués en argent, sont des « Bien veillants ».

 

Ils ne demandent qu'à pouvoir exercer leur solidarité. Leur engagement citoyen en humanité, sans jugement, est d'une valeur qui ne se mesure pas. Généreux, ils permettent de véritables soutiens.

Être bénévole, c'est d’abord être prêt à consacrer de son temps à des personnes gravement malades et/ou en fin de vie, de tous âges et de toutes conditions sociales, ainsi qu’à leurs proches.

C’est vouloir vivre une solidarité au nom de la société civile, au-delà des motivations personnelles profondes ; engagement citoyen en toute fraternité, d’humain à humain et hors de tout prosélytisme religieux ou politique.

Les bénévoles accompagnants de Présence sont présents auprès des grands malades et de leurs proches, attentifs à leurs besoins et à leurs attentes et respectent leur évolution, leurs croyances et leurs choix.

La Loi du 9 juin 1999 officialise le rôle des ces accompagnants en soins palliatifs et institue le financement de leurs formations car ils sont des acteurs essentiels de l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Tous les accompagnants bénévoles doivent suivre une formation initiale puis continue correspondant à un cahier des charges élaboré par la SFAP (Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs).

 

Ils interviennent dans les services où une activité soins palliatifs est reconnue, mais aussi dans tous les lieux où la vie chancelle comme la gériatrie, pédiatrie, réanimation et urgences, états végétatifs chroniques, autres services cliniques, au domicile ou en milieu carcéral quand d’autres soutiennent les endeuillés.

hands-2906458_1920.jpg